03 février 2008

Couscous à la Samia

Nous sommes allées, la semaine dernière, souper chez des amis algériens. Un couscous. Nous en avions parlé l'an dernier lors de leur dernière visite et attendions ce couscous avec impatience. Il fût à la hauteur, même au-delà, de nos attentes. J'ai voulu le reproduire.
Quelques instructions en main, je me suis mise à la tâche. Des légumes racine, de l'oignon et de l'ail, de la courge, du collier d'agneau, des pilons de poulet, de la semoule fine et du ras el hanout.
C'était tout.
Ah oui, et j'oubliais le couscoussier acheté lors de la dernière razzia chez l'épicier arabe, les Délices du Maghreb, sur Côte-des-Neiges. Il est, d'ailleurs, devenu mon nouveau boucher (pour l'agneau). Sa viande est belle, superbe, fraîche et bien coupée. Il m'a désossé et ficelé un gigot de façon remarquable.....c'est aux petits détails que l'on voit quand un boucher connaît et aime son métier.
Je ne vous donne pas encore la recette. Pas par purisme ou flagrant délit d'avarice mais parce que malgré qu'il fût bon, il n'est pas encore à mon goût. Quand il le sera, je vous la donnerai. Et si vous avez envie de faire un essai, les ingrédients sont ci-dessus.

P1010017

Posté par Marie fantaisies à 22:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Couscous à la Samia

    Ah... J'aime quand le Renard commence de nouvelles expériences. Je ne me plains pas, j'ai le droit de goûter à tout et même de finir les plats (J'ai toujours les meilleurs lunchs au bureau... je fais des envieux!). C'est vrai que pour le couscous, la barre était haute. Mais je l'ai aimé son débutant. Il avait bonne mine et je ne pouvais pas résister. J'adore la semoule alors vous pensez bien qu'un couscous, c'est le summum! J'en avais déjà mangé bien avant des coucous et le dernier en date (excepté celui du Renard) était vraiment très bon (Merci Samia! Merci Mohamed). Toutefois ca reste quelque chose de spécial de voir le Renard s'occuper à découvrir de nouvelles recettes. J'aime sa passion et son engouement quand elle part comme ca, quand la créativité se développe. Vous auriez dû voir cet enthousiasme qu'elle avait quand elle est revenue de l'épicerie, quand elle parlait du boucher, quand elle m'a montré la belle viande, quand elle a sorti son couscoussier du sac... Il y a des épiceries qui valent le détour, car Côte-des-neiges c'est pas trop notre coin. Mais bon le poissonnier non plus n'est pas près de chez nous et nous y allons avec joie. Et puis pour moi aussi c'est un autre monde. Ras El Hanout! (essayez donc de prononcer ce nom, corectement bien sûr!) Jusqu'à hier je ne savais pas à quoi ca ressemblait, j'en avais déjà entendu parlé mais hier j'ai jeté un oeil dans le pot, j'ai humé les senteurs riches, j'ai apprécié les couleurs de ce mélange. Oui toute une découverte pour un Ramou ignare des choses de la cuisine, des épices, des noms, de la facon de faire. Merci au Renard d'avoir la patience de me permettre de connaitre son monde doucement(très doucement même...)

    Posté par Ramou, 04 février 2008 à 09:29 | | Répondre
Nouveau commentaire