Nous sommes allées, la semaine dernière, souper chez des amis algériens. Un couscous. Nous en avions parlé l'an dernier lors de leur dernière visite et attendions ce couscous avec impatience. Il fût à la hauteur, même au-delà, de nos attentes. J'ai voulu le reproduire.
Quelques instructions en main, je me suis mise à la tâche. Des légumes racine, de l'oignon et de l'ail, de la courge, du collier d'agneau, des pilons de poulet, de la semoule fine et du ras el hanout.
C'était tout.
Ah oui, et j'oubliais le couscoussier acheté lors de la dernière razzia chez l'épicier arabe, les Délices du Maghreb, sur Côte-des-Neiges. Il est, d'ailleurs, devenu mon nouveau boucher (pour l'agneau). Sa viande est belle, superbe, fraîche et bien coupée. Il m'a désossé et ficelé un gigot de façon remarquable.....c'est aux petits détails que l'on voit quand un boucher connaît et aime son métier.
Je ne vous donne pas encore la recette. Pas par purisme ou flagrant délit d'avarice mais parce que malgré qu'il fût bon, il n'est pas encore à mon goût. Quand il le sera, je vous la donnerai. Et si vous avez envie de faire un essai, les ingrédients sont ci-dessus.

P1010017